Atelier Fast Close – compte-rendu

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Atelier Fast Close – compte-rendu

Il y a tout juste une semaine, Sigma Conso organisait un atelier sur le thème du Fast Close à Malines, en Belgique : « Optimizing fast close, a strategic challenge for CFOs ». L’événement a rassemblé une cinquantaine de responsables financiers de grands groupes actifs en Belgique. Des secteurs d’activité variés étaient représentés : prêt-à-porter, BTP, laboratoires, compagnie aérienne, agro-alimentaire, logistique, services financiers, industrie …

En première partie, Deloitte a partagé son expérience sur le déploiement d’un projet fast close : comment identifier les points à améliorer, comment raccourcir telle et telle phase du processus (tant au niveau de la remontée d’information depuis les filiales, de la consolidation proprement dite jusqu’à la production du rapport annuel qu’il est essentiel de préparer bien en amont). Les bonnes pratiques sont nombreuses pour y arriver : la mise en place de procédures internes, la définition claire des rôles et responsabilités de chaque partie prenante, la création de checklists à chaque étape, l’automatisation maximale des processus, la réflexion sur le nombre optimal d’entités dans le groupe, la mise en place de seuils de matérialité, etc. Il est à noter également qu’une bonne partie des travaux de fast close peut s’anticiper : pourquoi ne pas déjà commencer la rédaction du rapport annuel en décembre puisque 11 mois des événements de l’année sont connus à ce moment. Il suffira de compléter ensuite.

Par ailleurs, toutes les études récentes sur le thème du fast close montrent que la réconciliation des transactions interco est devenue le principal obstacle au fast close. Un effort particulier doit être fait pour optimiser cette réconciliation.

C’est l’axe autour duquel s’est articulée la 2ème partie de l’atelier : l’optimisation de la réconciliation des transactions interco permet de gagner un temps précieux et aussi d’accroître la qualité et la fiabilité de la clôture.

Sigma Conso a détaillé les 9 étapes clés pour mettre en place un processus optimal de réconciliation des transactions interco, avant de présenter Mona InterWeb, logiciel full web automatisant au maximum le processus, en permettant un travail fortement décentralisé où toutes les entités sont responsabilisées et favorisant le travail collaboratif. Grâce à cet outil, il est aisé d’effectuer une réconciliation périodique, indépendamment du processus de consolidation, pour anticiper celui-ci. Un autre atout de la solution, c’est qu’elle permet une auditabilité parfaite et offre à l’auditeur des garanties supplémentaires.

L’après-midi s’est terminée par un cocktail, permettant d’échanger impressions et cartes de visites !

Mechelen01

Mechelen06

Mechelen04

Mechelen03

Share this article :
Recent articles
Intra-group transactions: identifying differences Intra-group transactions are often only thought to be part of the […]
¿Cómo pueden el Dpto. de Control de Gestión y de Consolidación complementarse para mejorar la […]