6 raisons pour lesquelles le SaaS aide le consolideur à anticiper

6 raisons pour lesquelles le SaaS aide le consolideur à anticiper

Un récent article de l’excellent blog Expert Consolidation a attiré notre attention : dans « Anticipation sera le maître mot pour aborder la rentrée (…) », François Lenoir évoque un point qui nous a tout particulièrement interpellés en tant qu’éditeur de logiciels.

Quand on est responsable de la consolidation d’un groupe, on est pris par les délais de publication des comptes, on dépend des informations à recevoir des entités … Anticiper est donc crucial, et avoir mis à profit une période d’accalmie pour mettre à jour des connaissances techniques et juridiques, revoir les procédures internes … donne une longueur d’avance quand la nouvelle période de conso arrive. Avoir un logiciel performant aidera par ailleurs à résoudre quelques autres points listés dans l’article de F. Lenoir : amélioration du reporting fiscal, automatisation de la production des notes annexes dans le rapport financier annuel, …

Mais c’est le dernier point de l’article qui nous inspire aujourd’hui quelques réflexions complémentaires :

7. La maintenances des logiciels, montées de version, paramétrages des développements spécifiques.

La technologie logicielle permet aujourd’hui de résoudre efficacement ce dernier souci. Et comme nous n’avions pas encore eu l’occasion d’aborder le sujet (ô combien IT !) du SaaS dans ce blog, nous comblons aujourd’hui cette lacune.

Il est vrai que la maintenance des logiciels, les montées de version peuvent être un sérieux souci logistique et doivent être absolument anticipées pour ne pas tomber en pleine clôture. Ne pas mettre à jour les versions de ses logiciels à chaque montée de version proposée par l’éditeur peut poser 2 problèmes majeurs : au bout d’un certain temps, vous courez le risque que la version que vous utilisez ne soit plus maintenue par l’éditeur (le risque est énorme : imaginez un problème avec votre logiciel de consolidation en pleine clôture !) ; selon la complexité de votre structure et aussi la complexité du logiciel que vous utilisez, ces mises à jour peuvent se transformer en réel projet … Donc mieux vaut planifier ces tâches en période creuse.

Le SaaS ou la fin des mises à jour de version, des maintenances de logiciel de consolidation …

Mais une solution encore plus simple est possible aujourd’hui et elle tient en 4 lettres, il s’agit du SaaS, c’est-à-dire qu’il s’agit d’acquérir votre logiciel de conso en tant que « Software as a Service ». Il ne s’agit plus d’acquérir xx licences d’un logiciel à installer sur xx postes, dans xx entités du groupe, avec des mises à jour de version à planifier … Vous n’acquérez plus la licence d’un logiciel mais vous vous abonnez à un ensemble de services.

Les bénéfices ? Ils sont nombreux. Voici les principaux.

En tant qu’utilisateur d’un logiciel fourni en mode SaaS :

  • comme vous n’acquérez plus le logiciel, il ne s’agit plus d’un investissement, le coût d’utilisation passe en budget de fonctionnement (plus d’immobilisations corporelles et incorporelles). L’abonnement à un logiciel en mode SaaS représente un coût plus faible qu’un achat de licence « à l’ancienne » car cet abonnement couvre de nombreux services : l’utilisation du logiciel, mais aussi sa maintenance, la gestion des sauvegardes, l’infrastructure IT complète (serveurs et systèmes d’exploitation, les bases de données …)
  • vous bénéficiez d’un déploiement du logiciel beaucoup plus rapide
  • vous êtes assuré d’utiliser toujours la dernière version, il en est de même pour les utilisateurs finaux dans votre groupe : les mises à jour des versions sont gérées par l’éditeur, sans interruption des opérations chez vous ; la cohérence des versions est assurée : tous les utilisateurs, toutes les entités … sont automatiquement sur la même version
  • votre société n’a pas à se soucier de maintenance en interne de plateformes de tests et de production
  • vous bénéficiez d’une plus grande sécurité : l’environnement SaaS offre des procédures de sauvegarde, de réplication, de sécurité, d’intégrité des serveurs et des outils de stockage.
  • aussi longtemps que vous avez accès à internet, vous accédez à votre logiciel et à vos données de partout dans le monde, depuis votre tablette, smartphone, et évidemment PC.

Nous sommes donc convaincus que le SaaS peut apporter de nombreux bénéfices aux équipes finance des groupes.

Un choix stratégique … côté éditeur

C’est d’ailleurs ce qui nous a incités à développer nos derniers logiciels en technologie full web, pour permettre à nos clients de bénéficier de tous les avantages du SaaS. Il s’agit d’un choix stratégique qui impose un cahier des charges précis.

Il est toujours possible pour un éditeur de proposer ses logiciels en mode SaaS. Mais si ceux-ci n’ont pas été conçus à la base avec cahier des charges précis (dont notamment le full web), l’utilisateur du logiciel ne bénéficiera pas de la moitié des avantages listés plus haut. En effet, pour pouvoir être proposé en SaaS, un logiciel classique nécessite l’installation d’applications complémentaires (type Citrix) sur tous les postes. Et on retombe dans des problématiques de maintenance et de versionning de logiciels tiers, l’application perd en mobilité, les projets de déploiement sont plus lourds.

 

Partager l'article :
Articles récents
Academy : bilan 2016 et le programme pour 2017 Sigma Conso propose tout au long […]
Les opérations intragroupes : comment identifier les écarts ? Les opérations intragroupe sont souvent considérées […]