L'avenir de la consolidation (6/7) : la communication financière

Par Allen White, Co-fondateur de Sigma Conso & Administrateur

Par Allen White, Sigma Conso co-founder & Administrator
EVENTS bannerswebsite 22 716x311

De toekomst van consolidatie: Financiële communicatie

Que ce soit la simple publication d’un communiqué de presse, l’élaboration d’un document à l’attention du Conseil d’Administration, la production du rapport annuel ou l’échange de données financières avec des organismes extérieurs, nous constatons que ces tâches occupent encore aujourd’hui un temps disproportionné dans le planning global de la consolidation.

Et il existe des raisons qui le justifient. Ainsi :

  • La plupart des logiciels produisent avec un haut degré de précision les rapports nécessaires aux professionnels de la consolidation et aux auditeurs, mais négligent la partie « communication financière » qui exige un haut niveau de qualité, de synthèse et de personnalisation.
  • Même si, actuellement, ces logiciels offrent des outils d’interfaçage permettant d’éviter des recopies d’informations toujours risquées et consommatrices de temps, beaucoup de groupes n’y ont pas recours. La raison réside notamment dans le fait qu’il faut pouvoir jongler avec de nombreux outils différents et les intégrer, ce qui demande une dextérité plus technique que comptable. Donc, on ne s’y engage pas facilement.
  • Enfin, le développement d’une interface automatique entre la base de données contenant les informations de consolidation et ce que le marché appelle de plus en plus souvent le « cahier financier » représente un travail long et difficile, donc coûteux, alors que la pérennité du format de ce cahier n’est pas acquise. Encore une raison de ne pas s’y engager.

A terme pourtant, de par sa position sur le chemin critique du planning de consolidation, la communication financière au sens le plus large devra s’appuyer sur des fonctions intégrées aux logiciels de consolidation, facilement utilisables. Des améliorations conséquentes de la part des éditeurs de logiciels de consolidation sont attendues dans ce sens à court terme.