Cloud washing : le vrai et le faux cloud

Cloud washing ou comment distinguer les vraies applications cloud des fausses

Bon nombre d’organisations, à la recherche de croissance, souhaitent choisir le Cloud comme agent accélérateur d’innovation, grâce à la flexibilité qu’offre cette technologie : rapidité de déploiement, allègement de l’investissement en infrastructure informatique, etc.

En réponse à cette forte demande, il est fréquent que des éditeurs accolent le terme cloud à leur logiciel et services pour leur donner un aspect neuf à peu de frais. On parle alors de « cloud washing ».

Comment s’y retrouver entre vrai et faux cloud et quelles sont les limitations qu’imposent le faux cloud ?

Quelles sont les caractéristiques d’une véritable application cloud ?

En apposant le mot cloud à côté du nom de leur application, en proposant une livraison en mode SaaS, bon nombre de vendeurs d’applications de Corporate Performance Management « datées » créent la confusion chez l’utilisateur en lui laissant croire que celui-ci bénéficiera d’une application moderne.

Mais le risque au final avec une application qui n’est pas conçue dès l’origine pour le cloud, c’est que le client se retrouve avec une solution de moindre qualité, qui ne réponde pas aux enjeux (besoin d’agilité, de déploiement instantané, d’un retour sur investissement rapide, etc.) qu’il rencontrera dans un avenir proche. Avec le risque additionnel de devoir à nouveau changer d’applications à court ou moyen terme.

Comment éviter cette situation ?

Voici les clés pour différencier les véritables applications cloud des applications « cloud-washed » :

 Application cloud – une définition

C’est son architecture qui décide du caractère cloud d’une application.

L’architecture d’une application cloud permettra, de manière native :

  • d’utiliser de manière optimale les possibilités de mutualisation des ressources et de montée en charge
  • d’accéder à l’intégralité des fonctionnalités un navigateur internet, permettant l’accès aux fonctionnalités depuis des appareils nomades, par exemple.

Les avantages et la valeur d’une véritable application cloud

FacteurLes avantages d’une véritable application cloudEffet différenciateurValeur pour le client
Mode de livraisonLa livraison d’une application cloud est simple et rapide, quel que soit le mode retenu, SaaS ou on-premise (installation / hébergement sur vos propres serveurs)Une véritable application cloud est directement livrable en tant que SaaS, à la difference d’une application “cloudifiée” : elle ne requiert aucune machine virtuelle (synonyme de coûts et délais de mise en œuvre supplémentaires).
Pour les clients qui préfèrent avoir le logiciel installé sur leurs serveurs, une application cloud est là encore la meilleure option puisque la mise en œuvre est simple et rapide : il faut simplement installer une “brique” logicielle propre sur le serveur en question.
Une véritable application cloud s’adapte aux habitudes du client et à ses souhaits, au coût technique le plus bas, avec une installation rapide et au moindre coût. Vous pouvez ainsi gagner jusqu’à 4 ou 5 jours dans l’installation.
 Accès direct via le webVous accédez à toutes les fonctionnalités de l’application, sans avoir besoin de modules supplémentaires.
Portabilité totale de l’application.
 Accès direct à l’application cloud, quel que soit le terminal utilisé, pourvu qu’il soit connecté à Internet. Vous bénéficiez de coûts d’utilisation moindre et d’un accès complet à l’application depuis vos terminaux mobiles.
Traitement des données, capacités de stockage, bande passante, etc.Vous profitez de ressources mutualisées et bénéficiez ainsi de montées ou descentes en charge, en temps réel, en fonction de votre utilisation.Avec une fausse application cloud, cela peut prendre quelques jours avant que vous ne receviez la capacité supplémentaire requise par votre activité.Vous avez la garantie d’une utilisation optimale des ressources mises à votre disposition et gagnez ainsi en agilité.
Mesure de la consommation et paiement à l’usageLes ressources mises à votre disposition correspondent précisement à votre consommation : vous ne payez que ce que vous utilisez.Une fausse application cloud vous fournira par défaut des capacités surdimensionnées, pour anticiper une éventuelle montée en charge, et vous payez alors pour des ressources inutilisées.Vous économisez de l’argent et des ressources.

Choisir une application nativement cloud pour avoir une longueur d’avance

Utiliser une application nativement cloud, en ligne, vous permet d’avoir une longueur d’avance en termes de :

  • Réactivité : l’ajout de nouveaux utilisateurs, l’accroissement de capacité, etc. sont quasi-instantanés.
  • Automatisation des process : intégration poussée avec votre environnement de travail : les données en provenance d’ERP présents dans le cloud (Dynamics 365 par exemple) sont intégrées automatiquement et sans aucune manipulation humaine dans Sigma Conso via des connexions optimisées entre machines sur le Cloud, quelle que soit leur localisation physique. De même, vos tableaux de bords élaborés dans le Cloud pourront se baser de manière fluide sur les données de Sigma Conso.
  • Retour sur investissement : déployées rapidement, opérationnelles de suite, les applications cloud vous permettent un retour sur investissement rapide et réduisent la dette technologique de votre groupe.
  • Montées de version : application régulièrement mises à jour sans intervention technique en local.

 

Etes-vous prêt pour l’avenir ? Choisissez maintenant une application innovante, basée sur les dernières technologies pour la gestion de la performance de votre groupe !

 

Sur le même sujet, vous pouvez lire également : Votre logiciel de consolidation : en SaaS, PaaS, Cloud ou on Premise ? Comment faire le bon choix ?

Designed by Freepik

Partager l'article :
Articles récents
London Calling ! Deux jours pour un teambuilding inoubliable Sigma Conso a connu une croissance […]
Par Dorien Roes, Sales Manager, Sigma Conso (cet article a été initialement publié dans PaperJam […]
X