Directeur Financier, CFO : comment gérer les conséquences du Brexit ?

Directeur Financier, CFO : comment gérer les conséquences du Brexit ?

Par Bruno Leblanc, EMEA Managing Director Planning, Sigma Conso

Le Brexit, tout le monde savait que c’était possible, mais peu de sociétés l’ont anticipé. Les premières conséquences évidentes, hors des sociétés du Royaume-Uni, concernent les sociétés européennes qui ont des filiales ou qui commercent fortement avec le Royaume-Uni. Dans les deux cas, les premiers impacts sont au niveau des changes : la Livre Sterling a plongé par rapport à l’Euro au lendemain du 23 juin. Que sont devenus vos dividendes, vos paiements en livres, etc ? En outre, avec l’effet des changes, vos produits peuvent devenir moins attractifs ou moins compétitifs. Que votre société soit ou non en contact direct avec le Royaume-Uni, une période assez longue d’incertitudes s’ouvre pour l’ensemble des entreprises en Europe.

Comment anticiper dans son résultat de tels effets ? Selon les experts de Deloitte, le Brexit balaie l’optimisme des CFO anglais : ils ne sont plus que 8% à être confiants dans l’avenir (1) et 63% anticipent une diminution du Chiffre d’Affaires de leur société dans les prochaines années, suite à des risques de récession, de baisse du pouvoir d’achat, de révisions des échanges communautaires, de révisions des taux d’intérêts, etc.

Une étude de PWC, montre que les introductions en bourse ont diminué de 46% au second trimestre 2016 en Europe (2) sous l’effet du Brexit, passant de 125 à 95 introductions en bourse (-23% par rapport à la même époque en 2015).

Dans un tel environnement, comment un CFO peut-il donner des informations sur les réalisations et réalités futures ? L’exercice pour les budgets et prévisions 2017 s’avère difficile, avec en outre les prochaines élections aux Etats-Unis, en Allemagne et en France qui ajoutent aux incertitudes économiques.
Les conséquences impacteront toutes les entreprises au Royaume-Uni et en Europe, voire l’ensemble de la planète, tant les premières analyses montrent des impacts variés, et surtout de nouvelles incertitudes qui s’ajoutent à celles que nos entreprises commençaient à surmonter.

Comment un CFO peut-il gérer ces incertitudes et donner plus de visibilité à la Direction Générale, aux actionnaires, aux analystes et à tous les intervenants et parties prenantes de son écosystème, devenu mouvant.

Bénéficier d’une bonne communication financière

Que ce soit pour des besoins internes comme la Direction Générale, ou externes comme les analystes ou durant les roadshows, une communication financière fiable est d’autant plus indispensable, que nous sommes en période d’incertitude.

Etre le premier à annoncer ses résultats, ses perspectives peut être un avantage concurrentiel important, encore faut-il être sûr de la fiabilité de ses données, et avoir assez d’éléments pour ne pas trébucher sur une question pertinente ou pire, voir tous ses efforts anéantis par une information contradictoire sur le site web de votre entreprise. Le CFO moderne ou, du moins, ses équipes peuvent désormais tirer avantage des technologies collaboratives qui permettent de lier les données des systèmes de gestion de la performance aux outils de présentation sans rupture de chaine et assurer ainsi une cohérence globale de l’information avec des gains de temps et de productivité importants.

Donner une information sur des prospectives sur plusieurs années

Donner de la visibilité sur les conséquences des décisions prises aujourd’hui et la direction prise par votre entreprise est clé pour rassurer les marchés et les différents intervenants. Selon votre activité, cela peut aller d’un plan stratégique à 3 ans, à une trajectoire sur 10 ans dans le cas d’industrie nécessitant des investissements lourds, de l’endettement et un retour sur investissement lent. Votre outil de planification doit être agile, rapide à exécuter afin de donner en interne les grandes tendances qui permettront de définir les éléments clés du budget 2017. Ces informations doivent être cohérentes avec l’ensemble des informations divulguées, notamment aux marchés.

Anticiper les risques potentiels et les modéliser

Les risques de tels évènements sont difficiles à anticiper et les conséquences du Brexit dépendront aussi grandement de comment et quand finalement le Royaume-Uni sortira de la communauté européenne. Pour votre activité, pour vos financements, pour vos Dirigeants ou Actionnaires, utiliser des outils qui intègrent et modélisent les risques peut être un atout capital, permettant de rassurer mais aussi de légitimer vos perspectives. Quelques technologies seulement permettent d’intégrer facilement et exhaustivement le risque dans vos hypothèses, permettant d’en mesurer l’impact réel sur votre business et sur les éléments financiers.

Prévoir finement et selon plusieurs alternatives les Plannings Opérationnels et Financiers

S’il est difficile d’anticiper de tels événements, il est cependant essentiel de pouvoir prévoir finement les changements à venir en termes de ventes, ressources humaines, marketing, production, …  pour réaliser vos objectifs et exécuter vos plans si longuement élaborés. L’enjeu est également, par la justesse de vos prévisions, de motiver votre personnel qui réalise ses tâches avec la satisfaction de leur réalisation.

Quels sont ou seront les besoins en hommes pour réaliser vos plans, faut-il réorienter une partie du personnel, ou s’en séparer ? Faut-il au contraire dans d’autres secteurs d’activité ou géographiques recruter plus de personnes ? Le tout doit être mis en perspective et aligné sur les autres éléments financiers ou non financiers que nous avons déjà évoqués.

Bénéficier facilement du meilleur de la technologie tout de suite

Au-delà d’un outil permettant la planification stratégique, financière et opérationnelle ou d’un outil de modélisation facile, notamment des risques, la technologie actuelle doit vous permettre d’être rapidement et facilement autonome. La technologie, ces dernières années, a assez évolué pour vous permettre en un délai court de bénéficier d’un applicatif à votre main, bénéficiant de scénarios alternatifs rapides avec toute l’agilité des dernières technologies, notamment la puissance de calcul « In Memory ». En outre, vous pouvez bénéficier des technologies Cloud qui vous permettent d’être opérationnel immédiatement, sans avoir à acquérir de technologie, de compétences en interne, tout en maîtrisant aisément vos coûts informatiques.

Les solutions de planification vous offrent le meilleur de la technologie pour réaliser des prévisions, anticipations et budgétiser au plus près vos besoins, avec des scénarios alternatifs et gestion des éléments mêmes les plus fins.

(1) Deloitte survey: “Brexit blow to business confidence”, Deloitte survey finds, revue Accounting Age, 16 juillet 2016.
(2) « IPO Watch Europe Q2 2016 », étude PWC Juillet 2016, http://www.pwc.fr/fr/publications/introduction-en-bourse/ipo-watch-europe/ipo-watch-europe-q2-2016.html

Automatiser planification, élaboration budgétaire et prévisions

Automatiser planification, élaboration budgétaire et prévisions De quelle manière les directeurs financiers peuvent-ils utiliser la […]

Télécharger le livre blanc
Partager l'article :
Sigma Conso Planning
Découvrez un logiciel d’élaboration budgétaire et de planification stratégique qui répond parfaitement à vos besoins d’analyse de performance, business intelligence et prévisions.
Articles récents
Academy : bilan 2016 et le programme pour 2017 Sigma Conso propose tout au long […]
Les opérations intragroupes : comment identifier les écarts ? Les opérations intragroupe sont souvent considérées […]