IFRS 16 : Excel est-il suffisant ?

La mise en conformité à l’IFRS 16 semble simple dans le principe. Pour certains ce n’est qu’un élargissement de la norme IAS 17, et Excel semble suffisant pour gérer les contrats de location, et ainsi valoriser le droit d’usage, l’emprunt fictif, ainsi que les impacts bilanciels et sur le compte de résultat.

Toutefois, le sujet s’avère beaucoup plus complexe pour de nombreux groupes, du fait de la volumétrie en cause, de la pérennité et du suivi dans le temps des valeurs, des anticipations nécessaires en termes d’informations financières, notamment pour le budget, le plan stratégique, etc.

Si, a priori, Excel présente des avantages en termes de coût et d’utilisation, il atteint rapidement ses limites pour les calculs et écritures relatifs à l’IFRS 16 et pour la gestion des contrats :

  • les calculs deviennent beaucoup plus complexes qu’en IAS 17 compte tenu du caractère de location financière de la plupart des contrats de location et des données à prendre en compte pour les calculs, ainsi que des volumes beaucoup plus conséquents ;
  • tous les changements dans un contrat doivent être pris en compte, ce qui rend la gestion des contrats plus active, avec un besoin d’informations en complément des chiffres ;
  • les résultats du calcul ont un impact direct sur le bilan et le compte de résultat. Avec la création de nouveaux actifs et passifs, il est difficile d’utiliser des solutions basées sur Excel comme outil de mise en conformité et de suivi, car elles présentent des risques d’erreur, notamment en cas de rotation de personnel.
  • Excel n’est pas facile à décentraliser et peut être source d’erreurs notamment dans la connaissance des contrats ou de leur mise à jour, avec le risque de distorsions, d’erreurs d’écritures sur l’exercice, lorsqu’on est loin de la source de l’information.

Pourquoi utiliser une application logicielle ?

Sigma Conso IFRS 16 va plus loin que la simple gestion des écritures, et vous apporte :

  • un contenu métier IFRS 16 complet, incluant les écrans de saisies, la gestion complète des contrats et des écritures, des possibilités de simulations, la création d’une contrathèque avec des pièces jointes (qui suit les contrats et leurs évolutions dans le temps), la gestion des devises et des impôts différés, la possibilité de créer des simulations ;
  • un moteur de calcul robuste revu par des auditeurs et confirmé par les différentes firmes d’audit qui ont validé les calculs chez nos clients ;
  • une solution qui s’intègre dans l’environnement de nos clients à la fois en amont, avec une interface qui automatise les éléments des contrats, mais également en sortie, pour l’alimentation du logiciel de consolidation ;
  • un workflow, qui gère l’ensemble du processus de collecte des données et qui permet de s’assurer facilement de l’exhaustivité des données et de sécuriser les délais ;
  • un modèle flexible : le contenu métier IFRS 16 standard est totalement personnalisable pour répondre au plus près aux besoins des clients
  • un reporting intégré, qui permet de gérer et de justifier l’ensemble des écritures
  • un contenu métier standard, déployé chez plus de 100 groupes de toute taille et activité en Europe ;
  • un contenu métier développé avec Sigma Conso Planning, une solution logicielle éprouvée, qui a plus de 15 ans d’existence et est utilisée par plus de 600 groupes en Europe ;
  • une équipe de consultants en France, à même de paramétrer la gestion des contrats et des best pratices IFRS 16 ;
  • un package standard et la technologie standard du marché, Microsoft SQL comme base de données.


Partager l'article :
Découvrez Sigma Conso IFRS 16
Une application prête à l'emploi pour simplifier la mise en oeuvre de la norme IFRS 16.
Articles récents
Désolé, cet article est seulement disponible en néerlandais.
Désolé, cet article est seulement disponible en néerlandais.