L’avenir de la consolidation (4/7) : consolidation statutaire et reporting, la consolidation unifiée

L’avenir de la consolidation : consolidation statutaire et reporting, la consolidation unifiée

Par Allen White, Co-fondateur de Sigma Conso & Administrateur

Depuis les années 90, la plupart des groupes tentent d’unifier leur consolidation statutaire et leur reporting au sein d’un même logiciel avec plus ou moins de succès, et souvent avec un malaise à peine dissimulé et ceci en vue de pouvoir réconcilier plus facilement prévisions et réalité. Pourtant les logiciels de consolidation traitent cette double problématique plutôt correctement aujourd’hui, mais … ce malaise persiste.

Nous pensons que le problème ne se situe plus au niveau des logiciels mais plutôt au niveau des groupes qui n’œuvrent pas nécessairement avec toute l’objectivité et la rigueur requises car, en effet, pour réconcilier des chiffres d’origines différentes, il faut s’en donner les moyens. Est-ce le cas ?

Quelques constats illustreront mieux qu’une longue explication les difficultés réelles que s’imposent, consciemment ou inconsciemment, des groupes récemment rencontrés dans le cadre de cette problématique.

  • La consolidation statutaire attribue à chaque société la méthode de consolidation qui lui revient mais le reporting marque sa préférence pour l’intégration proportionnelle pour tout le périmètre ;
  • Dans le reporting, les charges et produits en devises du mois sont convertis à un taux du mois puis cumulés tandis qu’en consolidation statutaire les mêmes montants sont d’abord cumulés en devise puis convertis à un taux moyen annuel. Les deux opérations ne sont évidemment pas commutatives, et certains s’en étonnent !
  • Le reporting ne reprend pas tous les retraitements de la consolidation statutaire mais par ailleurs gère des retraitements que la consolidation statutaire ignore ;
  • Il est fréquent que le reporting recoure à des agrégats alors que la consolidation statutaire nécessite plus de détails. Est-ce une raison pour évoluer selon deux plans de comptes différents ?
  • Les périmètres de la consolidation statutaire et du reporting ne sont pas toujours des ensembles qui coïncident ;
  • Le reporting fait usage de business units. Dans ce cas, le regroupement des business units d’une entité légale donne-t-il bien les chiffres de celle-ci, tels qu’utilisés au niveau de la consolidation  statutaire ?
  • La consolidation statutaire s’établit selon les normes IFRS mais certaines sociétés du périmètre présentent leurs prévisions en normes non IFRS ;
  • Si la consolidation statutaire applique rigoureusement les règles usuelles, notamment le calcul des intérêts de tiers, les écarts de conversion, le reporting ne s’embarrasse pas toujours de ce genre de détail.

Alors ? Réconciliables la consolidation statutaire et le reporting ?

Et pourtant, pour surprenants qu’ils soient, des exemples de ce type ne manquent pas. En cette matière de consolidation unifiée, l’enjeu de ces prochaines années ne réside plus dans une amélioration des logiciels de consolidation. Quelle solution sophistiquée ces logiciels pourraient d’ailleurs apporter à ces situations aussi irrationnelles ?

Encore une fois, que l’on parle de consolidation statutaire ou de reporting ou des deux à la fois dans une vision unifiée, ce n’est plus le logiciel qui doit unifier mais c’est le système d’information qui doit présenter une structure, un contenu et un traitement unifiés. Cela relève de l’organisation du groupe, d’un bouleversement d’habitudes, de changements culturels. Ce n’est plus un problème strictement technique, il est donc beaucoup plus difficile.

Mais le succès est au bout de ce changement de mentalité.

Nous verrons au cours des prochains articles :

Déjà parus :

Contrôle de gestion et consolidation

Contrôle de gestion et consolidation S’appuyer sur un logiciel pour mieux travailler ensemble et améliorer […]

Télécharger le livre blanc
Partager l'article :
Découvrez Sigma Conso Consolidation & Reporting
Sigma Conso Consolidation & Reporting est un logiciel de consolidation, qui unifie consolidation statutaire et reporting de gestion, pour une version unique de la vérité. Livré prêt à l’emploi, Sigma Conso Consolidation & Reporting est multi-lingue, multi-norme et multi-devises, pour répondre aux besoins des groupes internationaux. Nativement web, il se déploie rapidement et est entièrement paramétrable par le client pour un coût de détention le plus faible possible.
Articles récents
Votre échéancier IFRS 16 : Quels sont les délais à respecter ? La mise en […]
La période des budgets approche si elle n’a déjà commencé. Nombreux sont les groupes qui […]
X