Logiciel de consolidation : en SaaS, PaaS, Cloud ou on Premise ? Différences et avantages.

Votre logiciel de consolidation : en SaaS, PaaS, Cloud ou on Premise ? Comment faire le bon choix ?

Dorien Roes - Sales Manager Sigma Conso

Par Dorien Roes, Sales Manager Sigma Conso

Vous devez sélectionner votre futur logiciel de consolidation. Vous avez une idée claire des fonctionnalités que vous en attendez, du nombre de filiales de votre groupe, des informations que vous souhaitez en voir sortir …

En revanche, vous hésitez encore quant au mode de « livraison » : PaaS, SaaS, acquisition traditionnelle de licence. Par ailleurs, vous entrendrez vos fournisseurs potentiels vous parler également de « full web », de cloud, etc.

Que recouvrent ces notions et comment faire le meilleur choix ?

Voici quelques explications qui devraient vous aider à y voir plus clair.

Le logiciel de consolidation en PaaS

Le PaaS (pour Platform as a Service) vous évite d’acquérir l’infrastructure (serveur, etc.) nécessaire pour héberger votre application de consolidation. Votre fournisseur d’application vous proposera sous la forme d’un abonnement les services d’hébergement, vous libérant ainsi des préoccupations liées à la maintenance informatique des serveurs et applications associées. Le service inclut ainsi les serveurs, les procédures de sauvegardes récurrentes, la maintenance informatique. Il s’agit d’une certaine forme d’externalisation de services informatiques.

Mais vous acquérez le logiciel, vous payez une maintenance annuelle (pour bénéficier du support) et vous êtes responsable a priori des montées de version du logiciel et de vos données.

Enfin, l’accès à votre application de consolidation se faisant par le web, à partir du moment où vous avez un accès à internet, vous accédez à votre logiciel et à vos données partout dans le monde, depuis votre tablette, smartphone, et évidemment PC.

Le logiciel de consolidation en SaaS

Le SaaS (pour Software as a Service) est le mode d’installation le plus léger : vous payez un abonnement pour utiliser le logiciel, lequel est hébergé par l’éditeur. L’éditeur est responsable de l’infrastructure d’hébergement et de sa gestion (serveurs et systèmes d’exploitation, les bases de données …), des aspects de sécurité, des montées de versions du logiciel, de sa maintenance, de la gestion des sauvegardes techniques. Vous bénéficiez aussi d’un déploiement du logiciel beaucoup plus rapide, avec l’assurance d’utiliser toujours la dernière version de l’application, pour vous mais aussi pour les utilisateurs finaux dans votre groupe.

A nouveau, l’accès à votre application de consolidation se faisant par le web, à partir du moment où vous avez un accès à internet, vous accédez à votre logiciel et à vos données partout dans le monde, depuis votre tablette, smartphone, et évidemment PC.

Le logiciel de consolidation « on premise »

C’est le mode d’acquisition traditionnel : vous acquérez la licence pour le logiciel, lequel est implémenté sur vos serveurs. Est-il possible pour vos utilisateurs d’accéder au logiciel de consolidation par le web, si vous avez opté pour une installation on premise ? La réponse sera oui, si votre éditeur a opté pour une technologie full web, ce qui a été l’option retenue par Sigma Conso.

Comment choisir entre le SaaS, le PaaS, une licence classique ?

Ce qui est clé et qui guidera naturellement votre choix, c’est l’organisation interne de votre groupe et sa culture. Ainsi, certains de nos clients ont comme politique le « on premise » : toutes leurs applications sont installées, hébergées chez eux.

D’autres sont déjà bien engagés dans un processus de transformation numérique ou y font leurs premiers pas et commencent à externaliser leurs applications dans le cloud.

  • Si votre groupe bénéficie d’une équipe IT, de serveurs, et si vous souhaitez avoir le logiciel chez vous, l’option « on premise » va de soi.
  • Si vous ne souhaitez pas engager de frais dans l’acquisition de capacité serveurs, l’option PaaS est intéressante.
  • Si la culture de votre société confère une totale indépendance aux directions métier, le SaaS est tout indiqué : vous bénéficierez ainsi de plus de rapidité dans la mise en oeuvre et la maintenance de votre application.

Le SaaS ou le PaaS permettent également à nos consultants d’intervenir sans délai si une intervention technique est requise. En mode licence, les consultants doivent se déplacer ou demander un accès temporaire aux serveurs pour une intervention technique : cela prend plus de temps et peut être plus coûteux.

Et pour finir, qu’est-ce que le cloud et le full web ?

La notion de cloud computing couvre toutes les technologies permettant d’exploiter des services informatiques via l’internet. Le cloud recouvre donc les notions de SaaS et de PaaS. Quant à la technologie full web, il s’agit d’un choix technologique retenu pour développer des applications de manière à les rendre nativement compatibles avec le cloud computing.

En optant pour une application full web, vous bénéficiez directement de tous les avantages du cloud computing : déploiement rapide, compatibilité avec tous les systèmes d’exploitation (Mac, Linux, etc), aucune installation, accès instantané via un navigateur internet, mobilité totale, à partir de tout équipement permettant un accès à internet : tablette, smartphone, laptop, etc.

Des applications qui ne sont pas nativement full web peuvent vous être proposées de manière virtuelle via le web, mais cela nécessite l’utilisation d’applications supplémentaires permettant cette virtualisation (Citrix, etc.).

Auto-évaluation du processus de consolidation & reporting

Auto-évaluation du processus de consolidation & reporting Le processus de consolidation se décompose en 3 […]

Télécharger le livre blanc
Partager l'article :
Découvrez Sigma Conso Consolidation & Reporting, disponible en Saas, PaaS ou licence
Sigma Conso Consolidation & Reporting est un logiciel de consolidation, qui unifie consolidation statutaire et reporting de gestion, pour une version unique de la vérité. Livré prêt à l’emploi, Sigma Conso Consolidation & Reporting est multi-lingue, multi-norme et multi-devises, pour répondre aux besoins des groupes internationaux.
Articles récents
Academy : bilan 2016 et le programme pour 2017 Sigma Conso propose tout au long […]
Les opérations intragroupes : comment identifier les écarts ? Les opérations intragroupe sont souvent considérées […]