Sigma Conso, une présence confirmée au Luxembourg

Sigma Conso, une présence confirmée au Luxembourg

En à peine quelques années, Sigma Conso a réussi à prendre une part de marché significative au Luxembourg, sur le marché des logiciels de consolidation et reporting. Retour sur les raisons d’un succès rapide.

Bonjour Dominique Galloy, quelles sont les spécificités du marché luxembourgeois en ce qui concerne la consolidation de groupe ?

« Le Luxembourg est une place économique de premier plan pour les groupes en Europe. On y trouve ainsi un nombre considérable de holdings ou sociétés faîtières de groupes. Les consolidations pour ces holdings sont la plupart du temps confiées à des sociétés d’expertise comptables locales (ou fiduciaires) ; et ces mêmes sociétés d’expertise comptables se doivent d’utiliser un logiciel de consolidation fiable et performant pour garantir une parfaite traçabilité des comptes au moment de l’audit et aussi optimiser le temps passé sur chaque dossier. Ensuite, autre spécificité du marché luxembourgeois, on y trouve de nombreux gestionnaires de fonds, comme à Singapour, Londres ou Paris. Ils sont actifs dans la gestion de fonds immobiliers, énergétiques … et ont besoin de logiciels de consolidation leur permettant de suivre la rentabilité du fonds au jour le jour. Enfin, le Luxembourg compte aussi bon nombre de groupes industriels, groupes de services « classiques ». Il y a donc un marché très vaste pour les services de consolidation au Luxembourg et pour des logiciels de consolidation fiables, performants, adaptés aux spécificités locales. »

Où en est le développement de Sigma Conso au Luxembourg actuellement ?

« Je commencerais par dresser un constat : aujourd’hui, au Luxembourg, nous avons 40 clients directs, dont 35 clients « licences », à savoir des groupes utilisateurs de notre logiciel unifié de consolidation et de reporting, les 5 clients supplémentaires étant des clients chez lesquels nous réalisons des prestations d’assistance.

Parmi ces clients directs, nous avons des groupes industriels classiques mais aussi des fiduciaires (dont les 4 ou 5 leaders du marché), qui réalisent des dossiers de consolidation pour leurs clients. Et ainsi, indirectement, nous pouvons estimer que plusieurs dizaines de groupes ont leur consolidation réalisée avec notre logiciel, sans parler des centaines de filiales dans le monde qui remplissent la liasse de consolidation Sigma.

C’est considérable et cela fait du Luxembourg notre premier marché en termes de part de marché, je pense (comparativement à d’autres pays, plus grands, où nous sommes présents chez plus de clients, mais où notre part de marché relative est moins importante). Nous avons récemment renforcé notre équipe au Luxembourg pour accompagner notre croissance et continuer à apporter un service de qualité à nos clients. »

Quelle est l’histoire de Sigma Conso sur le marché luxembourgeois ?

« Ce qui est impressionnant, c’est que ce résultat a été atteint en moins de 4 ans de présence au Luxembourg. Avant de nous implanter au Luxembourg, nous servions déjà 15 groupes dans ce pays depuis Bruxelles. Mais nous avons rapidement intégré le fait que ce marché présentait des spécificités : plan de compte Lux Gaap et IFRS, besoin d’un support local … et méritait donc un service de proximité.

D’où l’idée de créer une structure au Luxembourg dès 2009, avec un partenaire local tout d’abord, dont nous avons racheté les parts en 2010 pour créer Sigma Conso Luxembourg. Fin 2010, nous avons également recruté un « Country Manager » pour le Luxembourg. La stratégie s’est avérée payante, puisque 3 ans plus tard, c’est 40 groupes que nous servons en direct. »

Comment expliquer ce succès ?

« Je pense qu’il y a plusieurs raisons à ce succès. Tout d’abord, nous proposons une solution parfaitement adaptée au marché local : c’est un logiciel de consolidation « luxembourgeois », livré avec un paramétrage Lux GAAP. Mais le produit permet également de réaliser des consolidations multi-normes, gère de multiples devises, est multilingue, publie les notes aux comptes … Les utilisateurs peuvent également le maintenir eux-mêmes (changement de périmètre, gestion du plan de compte …). Grâce à ces atouts, nous avons remplacé de nombreux produits concurrents, peu souples, chers … et sans support local.

Par ailleurs, en complément de l’offre logicielle, nous proposons aussi au Luxembourg des sessions de formation en consolidation et animons plusieurs conférences par an sur le reporting de groupe, la consolidation … ce qui complète notre offre logicielle par une dimension « métier » très appréciée de nos clients.

C’est très flatteur pour nous d’avoir réussi ce développement sur une place économique de plus en plus exigeante. C’est la preuve que la facilité de maintenance que nous avons souhaitée pour notre logiciel, ainsi que sa fiabilité répondent à un réel besoin. »

 

Partager l'article :
Articles récents
Academy : bilan 2016 et le programme pour 2017 Sigma Conso propose tout au long […]
Les opérations intragroupes : comment identifier les écarts ? Les opérations intragroupe sont souvent considérées […]