Interview de Mouhamadou Diop, Directeur Général de Sydeem Girafe à Abidjan

Ci spiace, ma questo articolo è disponibile soltanto in Francese. Per ragioni di convenienza del visitatore, il contenuto è mostrato sotto nella lingua alternativa. Puoi cliccare sul link per cambiare la lingua attiva.

Interview de Mouhamadou Diop, Directeur Général de Sydeem Girafe à Abidjan

Sigma Conso a récemment signé un contrat de distribution sur l’Afrique de l’Ouest avec la société Sydeem Girafe, basée en Côte d’Ivoire. J’ai rencontré Mouhamadou Diop, Directeur Général de Sydeem Girafe, pour qu’il nous présente sa société et nous parle des besoins actuels des groupes en Afrique dans le domaine du reporting consolidé.

Mouhamadou Diop, bonjour, vous êtes Directeur Général de Sydeem Girafe, présentez-nous votre société.

Sydeem Girafe propose une gamme complète de solutions dans le domaine de la gestion de la performance des entreprises : formations métier, outsourcing de la fonction en service bureau, vente de progiciels métier, intégration. Nous nous sommes installés à Abidjan après quelques 17 années d’expérience chez Sage en France.

Nous souhaitons proposer notre expertise dans le domaine de la consolidation financière et apporter une forte valeur ajoutée locale comme le paramétrage des normes IFRS et OHADA pour permettre aux entreprises et groupes Africains de publier facilement des comptes consolidés et des états financiers comme exigé par l’OHADA.

En ce qui concerne ma propre expérience, j’ai été responsable R&D chez Sage où j’ai développé le moteur de calculs du logiciel de consolidation E-Report, qui a été cédé à Sigma Conso début 2013.

Il est clair que le marché Africain représente beaucoup pour nous : nombreux sont les groupes en Afrique aujourd’hui qui connaissent une forte croissance et qui ont besoin de se doter d’outils pour automatiser et fiabiliser leurs processus, au meilleur coût.

Notre partenariat avec Sigma Conso, éditeur européen de logiciels pour la consolidation et le reporting financier, nous permet d’apporter aux groupes en Afrique une expertise reconnue dans ces domaines : nous allons proposer des solutions innovantes et reconnues comme Mona Group Reporting (pour la production de reporting consolidé interne et externe) et Mona InterWeb (pour automatiser la réconciliation des comptes intercos).

En proposant une expertise métier et des logiciels de qualité, Sydeem Girafe est donc tout naturellement le partenaire pour les groupes en Afrique qui font un reporting consolidé.

Quels sont les besoins actuels des groupes en Afrique dans le domaine de la consolidation ?

Nous avons créé la société en mars 2013, et avons rencontré les grandes entreprises et groupes présents ici en Côte d’Ivoire, et en matière de consolidation financière, rares sont les groupes qui disposent de solution de consolidation. Dans de nombreux cas, les comptes du groupe sont consolidés via un tableur, que le process soit géré dans l’entreprise ou confié à un cabinet externe.

Le service associé que nous pouvons apporter en tant que partenaire local représente un atout pour nos clients et rassure ! Certains DAFs que nous avons interrogés sur le sujet nous ont dit que le support local fait souvent défaut si bien que, même équipés d’un logiciel de consolidation et reporting, ils sont obligés de revenir à Excel pour faire la consolidation !

Il y a donc un marché pour l’offre complète que nous proposons.

L’aspect réglementaire représente un levier pour ce marché dans la mesure la norme OHADA SYSCOA impose aux groupes réalisant plus de 500 millions de francs CFA de CA et employant plus 100 de salariés de publier des comptes consolidés.

L’aspect financement représente aussi un enjeu important pour la consolidation : en effet les groupes cotés à la BRVM (Bourse Régionale des Valeurs Mobilières) ou en recherche de financement ou actifs à un niveau international ont la nécessité de publier les comptes consolidés pour permettre aux investisseurs d’apprécier la valeur réelle du groupe.

L’aspect développement du groupe, enfin : plusieurs groupes locaux rencontrés nous ont confié avoir une vision pour chaque filiale. Mais ils ne disposent pas d’outils qui leur offrent une vision d’ensemble des comptes. Là encore, la mise en place d’un reporting consolidé au moyen d’un outil fiable apporte une aide appréciable.

Depuis notre arrivée à Abidjan, plusieurs groupes se sont ainsi rapprochés de Sydeem Girafe pour envisager la mise en œuvre de leur projet. Nous comptons déjà le groupe SIFCOM parmi nos clients et avons plusieurs autres projets en cours.

A quoi mesure-t-on le succès du déploiement d’un logiciel unifié de consolidation et reporting ?

Pour que le déploiement soit un succès, nous avons un rôle clé à jouer : la règle d’or pour nous est de bien écouter le client, les utilisateurs finaux mais aussi les décideurs, ceux qui analyseront les chiffres consolidés pour assurer un pilotage performant du groupe. Nous devons bien comprendre leur situation actuelle et leurs objectifs.

Ensuite, nous faisons en sorte de bien intégrer au cours du processus toutes les personnes clés chez le client : le DAF, bien entendu, mais aussi la DSI et les équipes comptables, conso et contrôle de gestion

Nous pouvons ainsi bien mesurer le succès du déploiement du logiciel, quand chacun s’approprie l’outil et que les objectifs annoncés au début du projet (produire les comptes consolidés plus rapidement, en faciliter l’audit, avoir une traçabilité des données, mettre en place des tableaux de bord facilitant la prise de décision …) sont remplis !

Mouhamadou Diop, Directeur Général, Sydeem Girafe

Diplômé d’une maîtrise de gestion et d’informatique, Mouhamadou Diop a réalisé la majeure partie de sa carrière chez Sage France, où il a dirigé l’équipe de développement en charge de l’offre de consolidation et reporting. Début 2013, il a co-fondé la société Sydeem Girafe, basée à Abidjan. Plus d’informations sur Sydeem Girafe ici.

 

Condividi questo articolo :
Articoli recenti
Le operazioni intercompany: come identificare le differenze? Le operazioni intercompany sono spesso considerate facenti parte […]
Qual è il giusto costo di un software di Corporate Performance Management? Recentemente abbiamo sentito […]